top of page

JEROME TOQ'R

ACTUELLEMENT
_M5A9452 ┬® Arnaud-Bertereau.jpg

Hommage à Claude MONET, "KOKLYKO" s'inscrit dans un processus créatif initié en 2013 et est une évocation du tableau de 1873 "Coquelicots, la promenade".

L’œuvre s’appuie sur le paradoxe de la fragilité de la fleur, son caractère éphémère et la résistance du plastique. Collecter des bouteilles par milliers, les cultiver et composer un nouveau paysage est un défi, une formidable occasion de démonter notre capacité à agir ensemble. L'homme est un terrible prédateur  aussi fragile qu'une fleur, plus fragile encore...  

​Depuis 2013, plus de 10 000 personnes, entreprises, municipalités, écoles, associations, maisons de retraite.... ont collecté de bouteilles plastiques, participé à leurs transformations et créer ensemble "une vague rouge" toujours  plus grande>.

® Arnaud-Bertereau/Matmutpourlesarts

_DSC2580.JPG
120792230_10157666655388603_427737276250

Construire, détruire, reconstruire dans un cycle créatif  où se jouent la rupture et l'équilibre caractérisent la démarche de réalisation d"EDEN ROCK". Ces sculptures sont un trait d'union ludique et poétique entre l'homme et la nature, un marqueur de temps, des temps qu'il fait ou qui passent.

Avec l'agriculture intensive les campagnes sont devenues un OPENFIELD à l'image de l'organisation de certaines entreprises avec leurs OPENSPACES. Dans leurs entreprises, les salariés reconstruisent des "clôtures"  avec une pile de dossiers, des écrans ou une plante verte...Autant d'astuces qui redonnent un peu d'intimité, définissent un espace personnel et de sécurité.

SPHERANDOLIS  32016

Composer, peindre de grands formats de papiers, créer un environnement de couleurs... s'y plonger, le découvrir, l'observer puis créer le désordre, le chaos. Déchirer, morceler en une multitude de parcelles et organiser un nouvel ordre, changer de dimension, développer un univers... la même sphère plus grosse qu' une graine et plus petite qu'une planète attire le regard, nourrit l'imaginaire, résonne aussi... "SPHERANDOLIS"  est une invitation à explorer un chemin où la destruction  n'appelle pas la réparation mais la création!

Poisson1 - Copie.jpg

Pour que les corbeaux ne fassent pas leur nid !
Pour que les oiseaux ne mangent pas le raisin du marronnier !
Pour des abeilles géantes...

Autant de réflexions d'habitants curieux.

Juste un filet pour des poissons!!

Nous sommes le 1 avril et touchons l’absurde pour mieux nous interroger sur la place de la nature dans la ville, de la place de l’homme dans la nature.


90 % des arbres en ville sont malades, abimés par l’activité de l’homme qui marche, comprime, sciaille les racines. Les arbres dans la ville sont victimes de pleine lumière la nuit sous les lampadaires et le manque de luminosité la journée.

 

LES GEANTES
DSC_5041.JPG
_DSC7001.JPG
L'ATELIER 22017
DEVANT L'OBJECTIF

La mémoire et la sensibilité du moment présent émergent lors d'impromptus que nous propose Jérôme avec la compagnie des invisibles.

Monumentale ou simplement géantes, des fleurs multicolores redessinent le paysage pour interroger notre rapport à la consommation et à  la nature.

EN VOIR PLUS

Cesser de faire et prendre le temps de regarder,

photographier pour garder l'image, fixer la mémoire et témoigner d'un processus créatif.

 

EN VOIR PLUS
_DSC1163 recadré.jpg
20140327_195721.jpg
16._Les_cubes_de_lumière,_le_jour..jpg

La cellule, la graine, le noyau d’un fruit, l’oeuf, l’oeil, le soleil, notre planète comme autant d’exemple de formes sphériques avec une variété de dimensions pour évoquer la nature. environnement.

 

D’énormes ballons, fruits de l’industrie pour souligner  la main de l’homme. L’homme est le trait (des) unions!!

Les cubes symbolisent l’homme bâtisseur.

L’espace de la toile est morcellé de lignes serpentines comme une rivière qui courent la campagne. Des poissons gros comme la Terre qui attendent devant un feu rouge. Des diplodocus qui cotoient des grues. Des fusées partout, des escargots à deux roues pour transporter des voitures... et tout est cohérent! L’unité toujours réalisée en partant de parcelles, l’ordre joyeux issu du désordre!!

bottom of page